POST-DOCTORANT (H/F) – Immunologie, Biologie cellulaire et moléculaire, Physiologie animale. Au sein du groupe d’immunologie IRATI (ImmunoRégulation Alarmines et cellules T Innées) de l’U1082 de l’Inserm (POITIERS 86), nous recherchons un(e) post-doctorant(e). L’activité du (de la) candidat(e) recruté(e) portera sur un programme dans le domaine de l’immunologie avec comme thème principal l’inflammation stérile. Le(la) candidat(e) visera à une meilleure connaissance des mécanismes d’initiation des lésions d’ischémie-reperfusion (I/R) inhérentes à la transplantation d’organe solide engageant la réponse immunitaire innée.

Ce projet s’appuie sur nos résultats acquis en recherche translationnelle clinique chez l’homme ainsi qu’en expérimentation animale chez la souris, qui montrent l’implication décisive d’une alarmine dénommée IL-33 et des cellules iNKT, archétype des cellules T-ab innées, dans les évènements précoces responsables du syndrome d’I/R (Ferhat.M et al. JASN  2018 ; Ferhat. M et al. Front. Immunol. 2018 ; Barbier. L et al. Front. Immunol. 2019).

Missions principales : 1) compléter cette nouvelle voie de recherche, ceci principalement en confirmant l’hypothèse de la mise en jeu de l’axe biologique iNKT/IL-33 ; 2) apporter la preuve de concept que l’IL-33 constitue une cible thérapeutique potentielle, ceci en s’appuyant sur nos modèles animaux d’I/R rénale et hépatique ; et 3) transposer à l’homme les hypothèses développées chez la souris en déterminant si l’alarmine IL-33 est un marqueur biologique de la sévérité des lésions ischémiques.

Compétences requises :

  • Habilitation à l’expérimentation animale requise (injection, suivi expérimental et clinique, prélèvement d’organes…)
  • Habilitation à la chirurgie sur petits rongeurs serait un plus.
  • Maitrise indispensable de la cytométrie en flux multiparamétrique
  • Maitrise des techniques courantes de biologie moléculaire, cellulaire, d’histologie et d’immuno-histochimie/fluorescence (une expérience sur le rein et/ou le foie chez la souris serait un plus), y compris l’acquisition de résultats par microscopie classique et/ou confocale et leur interprétation
  • Connaissance des outils informatiques (Pack Office, FlowJo, Prism)
  • Savoir communiquer et exposer ses résultats à l’équipe et en congrès
  • Des connaissances théoriques de base en immunologie sont indispensables
  • Bon niveau d’anglais (écrit, parlé, lu)
  • Autonomie dans la rédaction d’article

Aptitudes requises : Autonomie y compris intellectuelle, esprit d’initiative, dynamisme, sens critique et motivation, aisance relationnelle.

Diplôme et expérience professionnelle souhaités : Doctorat en immunologie ou biologie cellulaire requis. Première expérience post-doctorale souhaitée.

Type de contrat et montant du salaire annuel : Contrat à durée déterminée (CDD INSERM) de 12 mois à partir du 1er novembre 2020 renouvelable pour une durée de 12 mois.

Rémunération à ajuster selon expérience sur les grilles INSERM

Date limite de dépôt des candidatures : 15 Août 2020.

Merci d’adresser lettre de motivation et candidature au Dr. André HERBELIN (andre.herbelin@inserm.fr) + 2 personnes de références (nom, prénom, e-mail, téléphone).