L’activité du (de la) candidat(e) recruté(e) portera sur un programme dans le domaine de l’immuno-oncologie appliquée à un cancer hématopoïétique, la leucémie myéloïde chronique (LMC). Nous avons récemment documenté une nouvelle population cellulaire du système immunitaire chez l’homme, les lymphocytes T CD8 innés, lesquels sont porteurs d’un potentiel anti-tumoral.

Le(la) candidat(e) visera à rechercher si les lymphocytes T CD8 innés constituent une signature prédictive du succès d’arrêt du traitement par des inhibiteurs de tyrosine kinase dans la LMC. Précisément, il(elle) recherchera par cytométrie en flux si dans le sang périphérique, par leur nombre, leurs fonctions effectrices « innées » et leur signature métabolique particulière, les lymphocytes peuvent constituer un marqueur cellulaire prédictif d’arrêt de traitement sans rechute. Le(la) candidat(te) visera aussi à déterminer si les lymphocytes T CD8 innés constituent une cible potentielle pour une immunothérapie par des inhibiteurs des « checkpoints » immunologiques au cours de la maladie.

Missions :

Concevoir le développement et conduire en spécialiste la réalisation d’un projet dans le domaine de l’immuno-oncologie

Développer des protocoles en immuno-monitoring utilisant la cytométrie en flux multiparamétrique (>20 paramètres) et la culture cellulaire pour des analyses fonctionnelles

Analyser et exploiter des données de cytométrie en flux

Participer à la rédaction de projets de recherche et d’articles scientifiques

Participation aux tâches communes du laboratoire (entretien, maintenance des équipements, commandes…)

Connaissances

Connaissances approfondies en biologie cellulaire et en immunologie

Connaissances approfondies en cytométrie en flux multiparamétrique

Compréhension et connaissances en anglais scientifique

Techniques de biologie cellulaire (cultures primaires, tri magnétique, tri électronique)

Connaissance des logiciels Flow Jo, GraphPad Prism

Aptitudes

Motivation, rigueur, organisation, autonomie y compris intellectuelle, aisance relationnelle, esprit d’initiative dynamisme, sens critique et adaptabilité

Faire preuve d’initiative, être apte à la mise en place de nouveaux concepts

Savoir communiquer et exposer ses résultats à l’équipe et en congrès

Expérience souhaitée

Première expérience de post-doctorant (non indispensable)

Diplôme(s) souhaité(s)

Doctorat en biologie cellulaire/immunologie